Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DEMOSPHERE GIRONDE

Archives

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 22:05

AMBIANCE BON ENFANT À LA MARCHE DES FIERTÉS DE RENNES …

Musique à fond, chatoiement de couleurs, revendications portées avec le sourire sous un soleil compréhensif. La marche des Fiertés déambule tranquillement dans les rues, opposant de façon massive, plurielle et sereine sa joie de vivre à l'hystérie intégriste et homophobe des groupes ayant défilé ces dernières semaines contre le droit au mariage pour tous.

En queue de manif, un groupe plus silencieux. Fatigue, tristesse et gravité, pas trop le coeur à danser mais le souci de ne pas assombrir cette journée. À chacun sa manière de porter la revendication d'égalité. La tolérance sous toutes ses formes. Il s'agit du Collectif antifa. Chacun sait que depuis des mois, ils ont accompagné sans faillir tous les rassemblements pour le droit à l'égalité. Mais Clément, leur camarade, ne sera plus jamais là avec eux pour défendre les mêmes droits pour tous. À leur passage, certains applaudissent, d'autres les regardent d'un air grave. La triste actualité de la semaine les a brusquement rendus visibles.

Le parcours du cortège passe par la place du Parlement de Bretagne où, chaque mercredis se réunissent celles (et ceux, musclés) qui se font appeler les Mères Veilleuses : prières de rue et propos racistes et homophobes garantis. Petite halte symbolique. La place se remplit peu à peu au gré de l'arrivée des manifestants. Et puis, brusquement, ça bloque.

Ceux qui trénouillaient à l'arrière s'interrogent. Que se passe-t-il ? J'en fais partie. Je m'avance pour voir se qui se passe. Cordon de personnes, portant gilets fluo marqués du logo CFDT, bloquant le passage. Je vais les voir. Dialogue :

• Qu'est-ce que vous faites ?

• T'as qu'à demander à ton petit copain !

• Mais je ne fais pas partie du Collectif antifa, est-ce que vous pourriez m'expliquer ?

• Suis pas un perroquet.

• Donc, si je comprends bien, vous nous empêcher d'accéder à la place ?

• …

• En fait c'est pour empêcher le Collectif antifa de rejoindre le cortège, c'est ça ?!

• …

Je sens une immense colère monter et, comme plusieurs autres personnes présentes, j'explose ! Ils

ont déjà tout lâché, depuis des années, sur le plan social, se couchant systématiquement devant le

patronat : les retraites, l'ANI, … Jusqu'où iront-ils dans leur compromission ?! C'est dégueulasse, inadmissible, indigne ! Comment oser faire ça après ce qui vient de se passer ?! Une des marmules du service d'ordre auto-proclamé me repousse. À quelques pas de là, un membre du PS observe la scène d'un air goguenard. « Traîtres, collabos ! », les mots doux fusent. Ce sont finalement les jeunes du Collectif antifa qui calmeront le jeu en faisant demi-tour pour pouvoir rejoindre le cortège par le haut de la place.

À partir de ce moment, leur groupe, jusque là silencieux, reprendra sur toute la fin du trajet leurs slogans de revendication à l'égalité des droits et de résistance au fascisme.

À partir de ce moment-là, aussi, plusieurs personnes ne faisant pas partie du Collectif antifa, sans appartenance ou adhérents d'organisations plus « conventionnelles », décident ostensiblement de rejoindre leur cortège.

Ce qui s'est passé là est extrêmement grave et révélateur et doit être connu.

« Camarade, choisis bien tes camarades ! »

Jxxxxx Cxxxxxxx (adhérente FSU, AFPS, Un toit c'est un droit)

Partager cet article

Repost 0
alternativelibertaire33
commenter cet article

commentaires

LE MENSUEL

CONTACTS


Alternative libertaire en Aquitaine :
bordeaux[at]alternativelibertaire.org
mtdemarsan[at]alternativelibertaire.org
dordogne[at]alternativelibertaire.org
agen[at]alternativelibertaire.org