Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DEMOSPHERE GIRONDE

Archives

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 10:54

Création d'un Collectif contre les Abus Policiers (CLAP33)

 

 Cela s'est passé à Bordeaux, rue St Genès.


 Le 19 mars 2009, Myriam Eckert, membre du collectif Hacktivismes et chanteuse de l'Orchestre Poétique d'Avant-guerre (O.P.A) se fait violemment interpellée alors qu'elle se trouve à un rassemblement pacifique en soutien à un squat qui devait être évacué par la police.

 Lèvre fendue, nombreux hématomes faciaux, nez écrasé sont les symptômes visibles du matraquage qu'a subi Myriam tandis que ses camarades sont poursuivis par la brigade canine jusqu'aux arrêts de tramway.


 Il faudra près d'une heure et demi avant que la jeune femme se retrouve enfin aux urgences et soit prise en charge par une équipe médicale compétente. Vu les coups reçus au visage, il est heureux que cette attente net lui ait pas été plus dommageable.


 Elle passera donc toute une nuit en garde à vue pour "dégradation de biens publics et violation de domicile" alors qu'elle n'a jamais mis le pied dans ce squat éphémère.

 Myriam est libérée le lendemain matin après audition, avec une interruption de travail temporaire de 8 jours. En quelques jours, son histoire fait le tour du web, les centaines de messages de soutien affluent d'autant que Myriam est  connue dans le milieu militant et artistique comme quelqu'un de pacifique.


A Bordeaux, ce fait divers est, pour beaucoup, la goutte d'eau qui fait déborder le vase, d'autant que les abus policiers, ici et ailleurs sont de plus, en plus nombreux.

Plusieurs personnes, choquées par la violence dont elle a été victime et afin de s'assurer que sa plainte déposée au commissariat de Mériadeck soit instruite, ont constitué le *Collectif contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)


qui s'est fixé plusieurs objectifs :

- soutenir Myriam
- soutenir et informer les victimes d'abus policiers de leurs droits et les accompagner dans leurs démarches
- informer les citoyens bordelais des exactions policières
- être vigilants face à la répression grandissante du milieu militant mais aussi de tout un chacun, jusqu'aux enfants qui, comme nous l'avons vu dernièrement, peuvent être aussi les victimes d'abus policiers.

Parce que ces violences et abus policiers concernent l'ensemble de la population, ce collectif est constitué de citoyens ayant renoncé, dans ce cadre, à leurs étiquettes politiques, syndicales ou associatives.


Le samedi 20 juin à 12h30, un pique-nique, est la première action prévue par ce collectif. Il aura lieu , quai de Queyries (face au jardin botanique) à Bordeaux.


 pour joindre le collectif : collectif.clap33(at)gmail.com  


et par téléphone au : 06 75 92 50 06 (Christine) ou au 06 13 65 21 19 (Myriam)

 


i avant que la jeune femme se retrouve enfin aux urgences et soit prise en charge par une équipe médicale compétente. Vu les coups reçus au visage, il est heureux que cette attente net lui ait pas été plus dommageable.


 Elle passera donc toute une nuit en garde à vue pour "dégradation de biens publics et violation de domicile" alors qu'elle n'a jamais mis le pied dans ce squat éphémère.


 Myriam est libérée le lendemain matin après audition, avec une interruption de travail temporaire de 8 jours. En quelques jours, son histoire fait le tour du web, les centaines de messages de soutien affluent d'autant que Myriam est  connue dans le milieu militant et artistique comme quelqu'un de pacifique.


A Bordeaux, ce fait divers est, pour beaucoup, la goutte d'eau qui fait déborder le vase, d'autant que les abus policiers, ici et ailleurs sont de plus, en plus nombreux.


Plusieurs personnes, choquées par la violence dont elle a été victime et afin de s'assurer que sa plainte déposée au commissariat de Mériadeck soit instruite, ont constitué le *Collectif contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)


qui s'est fixé plusieurs objectifs :


- soutenir Myriam
- soutenir et informer les victimes d'abus policiers de leurs droits et les accompagner dans leurs démarches
- informer les citoyens bordelais des exactions policières
- être vigilants face à la répression grandissante du milieu militant mais aussi de tout un chacun, jusqu'aux enfants qui, comme nous l'avons vu dernièrement, peuvent être aussi les victimes d'abus policiers.


Parce que ces violences et abus policiers concernent l'ensemble de la population, ce collectif est constitué de citoyens ayant renoncé, dans ce cadre, à leurs étiquettes politiques, syndicales ou associatives.


Le samedi 20 juin à 12h30, un pique-nique, est la première action prévue par ce collectif. Il aura lieu , quai de Queyries (face au jardin botanique) à Bordeaux.


 pour joindre le collectif : collectif.clap33(at)gmail.com  


et par téléphone au : 06 75 92 50 06 (Christine) ou au 06 13 65 21 19 (Myriam)

 

Texte issue du site du collectif "Le pas de Coté" http://bordeaux.decroissance.info/?Bienvenue_!

Partager cet article

Repost 0
alternativelibertaire33 - dans Bordeaux, Gironde
commenter cet article

commentaires

LE MENSUEL

CONTACTS


Alternative libertaire en Aquitaine :
bordeaux[at]alternativelibertaire.org
mtdemarsan[at]alternativelibertaire.org
dordogne[at]alternativelibertaire.org
agen[at]alternativelibertaire.org