Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DEMOSPHERE GIRONDE

Archives

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 15:04

 

 

pioché sur www.juralib.noblogs.org

 

 

[Notre-Dame-des-Landes] Déchaînement de violence policière à la forêt de Rohanne. Valls kyste my Ass !!!

Déchaînement de violences policières dans la forêt de Rohanne. Plus d’une cinquantaine de blessé(e)s et plusieurs camarades disparu(e)s.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0132.jpg

Des terroristes casqués protègent les engins de destruction dans la forêt de Rohanne

Hier [samedi 24 novembre], tout au long de la journée les forces du désordre ont encerclé la forêt de Rohanne pour sécuriser les engins de chantier venus détruire les cabanes dans les arbres.

Les flics se sont placés le long de la D81 entre le carrefour de la Saulce et la Rolandière dès 4 heures du matin. Vers 6 heures, Ils envahissent, une nouvelle fois, la forêt afin de saccager nos lieux de vies.

La présence importante de personnes solidaires venues apporter leur soutien aux zadistes qui subissent la répression de l’État saucialiste depuis le 16 octobre n’a rien changé à la sauvagerie sans limite employée par les terroristes casqués.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0231.jpg

Les tirs tendus de nombreux gaz lacrymos, de gaz poivrés, de flash-balls, de grenades assourdissantes et de désencerclement, ainsi que les nombreuses arrestations et lynchages qui ont suivi n’ont en rien entamé la détermination de la résistance qui grossit de jours en jours sur la ZAD, partout en France et au delà.

Plus d’une cinquantaine de nos camarades ont été blessé(e)s plus ou moins gravement, par de nombreux tirs de flash-balls, des tirs tendus de lacrymo et des éclats de grenades incrustés dans les chairs. Plusieurs de nos potes ont été évacué(e)s par les pompiers vers des hôpitaux de la région.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0324.jpg

La flicaille a tout fait pour retarder voire empêcher l’évacuation des blessé(e)s, certain(e)s de nos camarades ont dû attendre plus d’une heure avant d’être évacué(e)s, les flics ayant bloqué l’accès aux camions de pompiers.

Les forces armées terroristes étaient bien là pour faire un carton avec leurs armes et blesser le maximum de personnes, peu importe leur âge. Des retraités se sont fait lyncher sous nos yeux ! Des enfants se sont vus abondamment gazés dans un contexte extrêmement dangereux vu les nombreux tirs tendus. De quel côté est l’irresponsabilité ?

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0422.jpg

La présence sur place de nombreuses personnes âgées et d’enfants n’a en effet rien changée à la sauvagerie employée par les forces du désordre venues une fois de plus permettre aux engins de destruction des entreprises collabos de Vinci/AGO (grues, pelleteuses, manitous) de profaner la forêt en détruisant des cabanes et en déracinant de nombreux arbres.

Voir toutes les résistant.e.s sur place crier en chœur « Vinci dégage, résistance et sabotage » montre que la lutte prend un nouveau tournant et que toutes les personnes qui viennent sur la ZAD pour la rejoindre font toutes et tous les frais de la barbarie employée par les forces terroristes armées de l’État saucialiste.

Les condés ont finalement quittés la forêt aux alentours de 22 heures pour revenir envahir la ZAD 1 heure plus tard en bloquant à nouveau la forêt de Rohanne et le croisement de la Saulce afin d’attaquer les barricades dressées sur le chemin de Suez et empêcher toute réoccupation future de la forêt. La flicaille est toujours présente ce dimanche au carrefour de la Saulce. Occupation militaire 24 heures sur 24 sur la ZAD, donc.

Le gouvernement, qui semble bien naviguer à vue, a annoncé au travers du Ministère de l’environnement (sic) de l’agriculture et du transport dans la foulée un gel des défrichements sur la ZAD pour une durée de 6 mois ainsi que la mise en place d’une mission de coordination et caetera pouêt pouêt alors qu’au moment même les sbires de l’État policier saucialiste défonçaient littéralement des personnes de tous les âges dans un déchaînement de violence inouïe.

Foutage de gueule ou nouvelle provocation de l’État terroriste ripoux-blicain, peu importe. Rien n’entamera notre détermination à faire reculer ce Gouvernement dégénéré qui ordonne à ces chiens de gardes en armes de massacrer les activistes venus sur la ZAD en nombre défendre la forêt et les derniers lieux de vie encore debout.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0518.jpg

Des cordons bleus de poulets alignés dans la forêt

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0618.jpg

Les engins de destruction protégés par les Play-Mobiles détruisent les cabanes…

La recherche d’une légitimité qui s’articulerait autour d’un soit disant état de droit, que l’État lui-même est le dernier à appliquer, montre aux yeux de toutes et de tous qu’il s’agit uniquement de permettre à un grand groupe comme Vinci de disposer de toute la force publique pour imposer à des populations révoltées par un monde politique aliéné un projet d’Aéroport absurde par tous les moyens.

Mettons l’État et Vinci/AGO à genou, jusqu’à ce qu’ils s’étouffent avec leur propre venin.

Nous vengerons nos potes qui se sont fait défoncer par la racaille policière.

Nous reconstruirons TOUT ce qui a été détruit ! Et plus encore !!!

Libération immédiate de tous nos camarades !

Valls, Ayrault, kyste my ass !

Vinci dégage,
résistance et sabotage !

Des habitant.e.s en résistance


Nantes, entre 8000 et 10’000 personnes en solidarité avec la ZAD. Nouvelles violences policières

À Nantes, près de 10’000 personnes se sont rassemblées en milieu d’après-midi vers 16 heures. Plusieurs cortèges ont défilé dans les rues en criant leur indignation face aux violences policières et destructions de nos lieux de vie qui se déroulent au même moment sur la ZAD.

Le cortège qui part en direction de la préfecture est très dense. Sur la route des zadistes déposent devant le siège du PS les centaines de gaz lacrymos qui ont été balancées par les Play-Mobiles depuis lundi matin.

Arrivés devant la préfecture, les canons à eau sont déjà là pour nous accueillir. La foule se précipite droit sur l’entrée pour monter les escaliers et installer les banderoles.

Les slogans fusent :

“Non à l’aéroport”, “Ayrault démission”, “Libérez la ZAD !”, “Tous à la ZAD !”  et chantent en chœur “si t’es fier d’être CRS tape dans tes mains”, “Vinci dégage, résistance et sabotage !!”

Les CRS bloquent l’accès, d’autres sont plus loin le long du bâtiment protégés par une grille et leurs camions. Les 8 dégénérés casqués postés en haut de l’escalier mettent en route le canon à eau au bout de 2 minutes, nous filment et balancent des bombes assourdissantes en mode gros bourrins. Ils visent aussi toutes les caméras des journalistes présents.

Un autre canon à eau et plusieurs camions s’installent sur l’autre côté du bâtiment pour bloquer l’accès à la mairie, 10 CRS nous chargent de ce côté, pendant que 15 camions arrivent en renfort sur le boulevard en face.

Au final une trentaine de fourgons sont garés devant le QG de la Préfecture ripoux-blicaine. Le squat devant la préfecture et les manifestations dans Nantes durent plusieurs heures. elles continuent plus tard dans la soirée dans les rues du centre. les keufs gazent et chargent des manifestants, des gens en terrasse des cafés, des passants sans distinction !

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0716.jpg

Des enragés casqués bondissent hors de la forêt

 

La montée en violence de la flicaille est partout, il faut riposter, on ne se laissera pas faire par ce gouvernement terroriste qui agit actuellement au nom de l’état de droit, le comble de l’absurde !

Ces politiques qui viennent d’être élus, semblent être gagnés par la schizophrénie ! Comment un ministère de l’environnement, et de l’agriculture peuvent soutenir un projet d’aéroport inutile et néfaste ! Nous ne voulons plus de leur bétonnage morbide !

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0816.jpg

Des Play-Mobiles gazent tout le monde sans distinction dans le pré qui fait face à la forêt

Les stratégies de désinformation de médias bourgeois sont à présent inefficaces, nous ne sommes plus dupes, le peuple est dans la rue et s’auto-organise. Il reprend l’espace qui lui est dû, la liberté qui lui est dûe, il ne quémande plus désormais ! Ce temps là est révolu.

C’est la solidarité qui gagne en force, avec tous les camarades sur les barricades, dans les cabanes, les squats, la rue qui se déchaîne, les camarades qui ont été lynchés par la milice de l’État depuis ces dernières semaines.

Nous sommes uni.e.s contre cette violence intolérable, dans la dignité d’un peuple qui se soulève contre les politiciens véreux et ce gouvernement au service du capital et de toutes les multinationales polluantes, nucléocrates, sociopathes, et criminelles.

La révolte a sonnée, ne nous laissons plus mettre à genoux et exploiter par cette oligarchie décadente.

Une zadiste révoltée du collectif de la Sécherie
Le dimanche 26 novembre

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0912.jpg

Farandole devant les flics à la forêt de Rohanne

Toutes les informations et plus encore sont disponibles sur le site de la ZAD : Zone À Défendre – Tritons crété-e-s contre béton armé

Bob 92 Zinn, 25 novembre 2012

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
alternativelibertaire33
commenter cet article

commentaires

LE MENSUEL

CONTACTS


Alternative libertaire en Aquitaine :
bordeaux[at]alternativelibertaire.org
mtdemarsan[at]alternativelibertaire.org
dordogne[at]alternativelibertaire.org
agen[at]alternativelibertaire.org